Les Cookies sont nécessaires au bon fonctionnement de la plate-forme, Acceptez-vous leur dépots sur votre ordinateur par le biais de votre navigateur/butineur Internet ?

bandeau soutien ukraine
logo de gauche pour aller sur le .comlogo de droite pour aller sur le .net

Chaque esprit a l'illusion, au moins pendant une journée de sa vie...

Qu'il ira parcourir et arpenter chacune des parcelles des terres proches ou lointaines pouvant nourrir son esprit et ses sens.
Qu'il va muter pour ne faire qu'un avec son imagination.
Qu'il va faire fructifier les quatre-vingt dix pour-cents restants inutilisée de sa masse cérébrale.
Qu'il n'a malheureusement pas la capacité de pouvoir tout vivre au cours d'une seule de ses vies.
Qu'il va mourir, qu'il va survivre au désespoir profond de son univers, que tout n'est fait que d'instant de temps, qu'il est le seul maître de son destin, et que repose en l'intérieur de chacune de ses paumes le seul vrai outil que la nature à vraiment donné à l'Hômme.
Qu'il est le seul instrument de sa volonté.
Qu'il est plus capable que n'importe qui.
Qu'il connait au fond de lui la vérité.
Qu'il soit fait d'autre chose que de l'organique pur, que la nature a engendré cette bête monstrueuse repoussante et difforme en sorte qu'il se plaigne de sa Nature, Car elle l'aurais pu la faire différente mais toute aussi belle.



Qu'il soit fait d'atomes et de molécules compactée en une sorte de bipède qui essaye de comprendre l'univers en une sorte de globalité extrême, jusqu'au plus petit et infime grain de cette immense infini tridimensionnel.
Qu'il puisse avoir des cultures cachée au sein même de villes n'existant pas ou plus sur aucune cartes.
Qu'il puisse ainsi croire que son espace s'évase et mute à chaque seconde.
Qu'il se doit de contredire les lois d'un espace en plein Chaos lui-même.
Qu'il puisse y avoir au dessus de nos tête de formidable outils de communications.
Qu'il puisse encore avoir une entente cordiale entre les peuples malgré une guérilla permanente, pour le contrôle de la propre évolution de son espèce.
Qu'il puisse être aussi peu important vis à vis des autres car il n'est pas seul au sol attiré par sa lente chute vers le centre.
Qu'il doit rester à sa place au milieu des autres au moins pendant un temps qui lui semblera long et fastidieux voire peut-être éternel.
Qu'il y a des projets encore plus fou que l'Homme et la Nature eux-mêmes n'ont pas pu concevoir.
Que l'espérance Humaine provient de son exubérance à tout vouloir contrôler, Que la possession n'est qu'une facette de la secrète ambition de l'être humain.




Nous avons:

« Conscience d'un autre monde,
Conscience du monde qui nous entoure,
Conscience des personnes qui nous entourent,
Conscience de nos pensées, de nos paroles, de nos écrits ...
Conscience de notre corps ! »

Mais avons nous conscience de nos Actes ?

C'est aussi avoir conscience de ce qui peut ou ne pas être à l"intérieur de nous .

Dernière édition le Jeudi 21 Avril 2022 à 00:42

Mis en ligne le Lundi 22 Novembre 2021 à 15:44

Auteur:  L'Hôm Patatas



Existence d'une pensée originelle ou simple déraison anachronique ? (Part I)


J'oblige par ce titre à une certaine obligation à la décantation philarmonique, à une certaine aphasie des sentiments, ou plutôt, de l'esprit. N'y aurait-il jamais eu autre forme de création ?

Dirait-on (selon les termes de Spinoza dans une de ses oeuvres nommée l'Éthique) l'essence même d'un des attributs de Dieu ? Loin de là l'idée d'une tentative d'influence certaine à la raison religieuse, peut-être juste une simple tentative de compréhension sur cette grande énigme qu'est la pensée.

Peut-être que l'éducation, dès la naissance, par un développement linguistique permettrait d'acquérir, de la petite enfance à l'enfance cet esprit pur et saint qu'est la pensée originelle, ou bien tout cela n'est qu'un ramassis de grandes foutaises basé sur une utopie d'un language transcendantal.  À vous d'en déterminer une parcelle de bon sens...!

Avec le temps (toujours selon Spinoza) cette même pensée s'altère, laissant place à une posologie différente, en effet Dieu serait toujours présent dans cette pensée, mais elle serait différente. Y aurait-il interférence avec l'environnement qui entourerait l'enfant ? Ses fréquentations ? Avec réflexion, cela ne se peut, car d'un certain point de vue chaque enfant aurait reçu une éducation commune, tel un arbre dont les jeunes pousses grandissent pour accéder au fruit de la pensée originelle.

Cependant, chaque éducation donnée reste différente, mais différence et point commun se rassemblent dans la création de l'oeuvre de chaque parent. Peut-être qu'au dessus, j'entend bien par là chez les dirigeants de cette société féodale, un martèllement s'imposerait. Peut-être la peur d'une conscience trop large, trop étendue, trop pure inquiète ces vilains et grossiers personnages.

Car, soyons lucide ! Quel est le meilleur moyen pour contrôler un peuple ?

Vous me direz peut-être: en contrôlant sa musique, ce qui est vrai, mais aussi en le rendant stupide et replié sur lui même... Le monde pourrait être meilleur, plus beau, plus juste, et je serais prêt à mettre mon cher pénis sous la guillotine qu'une grande partie de ces gens qui gouvernent n'accepteraient pas cette simple hypothèse. Ainsi, l'énonciation simple que cette pensée originelle, apportée par chaque parent, de la petite enfance jusqu'à l'adolescence serait altérée par notre société, est plausible. Publicités, Radio, télévision.. Toutes ces horreurs qui au yeux de l'enfant innocent sont tentations à renier cette pensée originelle de manière inconsciente. Peut-être aussi parce que cette société, et ceci est sûr, pousse l'être à consommer des produits (nourritures, objets et bien d'autres choses) qui lui seraient inutiles.

Pourquoi ne pas en favoriser la pratique ? L'essentiel ? Et comment, si par malheur, cette pensée originelle était reniée, la retrouver ? 


Courant:  Aucun

Thême:  Aucun

Planête:  Aucune

le Samedi 11 Octobre 2014 à 02:01

0 commentaire(s)

Auteur:  ...


Existence d'une pensée originelle ou simple déraison anachronique ? (Part II)


Pour retrouver cette conscience, cette pensée dite pure de toute abstraction philosophique, peut-être faudrait-il revenir aux sources ? Serait-ce une déontologie placide et sans âme que de rentrer en dialogue avec soi-même ? Remanier sa pensée, parler avec les différents individus qui la possèdent afin de ne faire qu'un ?

Revenons donc aux sources... La pensée est une cellule, un être vivant qui a pour but sémiologique de se diviser. Y aurait-ll alors scission de la pensée ? Une sorte de Skizo-pensée ? Admettons que la base même de la pensée ne soit qu'une grosse cellule, et que l'oeuf se serait alors divisé en plusieurs dizaines de petites cellules par la mitose... Y aurait-il alors une possibilité de réunir ces cellules en une seule afin de ne faire plus qu'un ? À l'initial, j'ai parlé du tronc d'un arbre tel le chêne attaqué par le bombyx disparate (parasite qui ronge l'écorce de l'arbre) et du fameux piège à glue pour s'en débarasser comme métaphore de la pensée. Mais rappelons qu'un collage de chaque petites pensée doit se faire par le prix d'une seule et même raison. Faut-il s'en défaire ou bien revenir à l'étape initiale, ce qui signifie retrouver une conscience épurée. Ainsi, par une raison sémiologique de base, il est possible que chaque grain de sable qu'est la pensée divisée se réunisse une seule et même cellule vivante. Le dialogue va de pair, naturellement ! Et si ceci ne suffit pas, il serait temps de revenir à l'idée d'une décantation philarmonique des sentiments (huhu!).

En silence, bien sûr..! c'est à dire dans la plus simple et la plus pure des raisons : pensée / pensée ; tel des joueurs de tennis qui se renvoient la balle.. la balle de l'amour bien sûr !.

Mais y a-t-il d'autres méthodes ? L'amour va déjà de pair aux dialogues entrepris dans cette aventure, car rien ne résout la haine, hormis l'amour. Mais y aurait-il d'autres méthodes plus pures qu'un dialogue simple et enivrant avec sa propre pensée ?


Courant:  Aucun

Thême:  Aucun

Planête:  Aucune

le Mercredi 03 Décembre 2014 à 19:18

0 commentaire(s)

Auteur:  ...


Existence d'une pensée originelle ou simple déraison anachronique ? (Part III)


L'arrivée d'une existence semblerait être créée par l'union parfaite entre la rose et l'épée. cependant ll'union universelle semble s'accquérir à partir d'un point unique et fort en créativité...  Recréer l'origine, le langage originel...

Pour cela, écoutons Artaud dans toute sa splendeur :

 « Certainement, l'inspiration existe. Et il y a un point phosphoreux où toute la réalité se retrouve, mais changée, métamorphosée, - et par quoi ? - un point de magique utilisations des choses. Et je crois aux aérolithes mentaux, à des cosmogonies individuelles.»

Ainsi nous retrouvons tous ensemble l'utilisation des données externes et internes de chacun de nous, en nous unifiant le cours de nos pensées et le cours des choses.

Par un point phosphoreux,  toute réalité et toute consciences se retrouve en les choses. La conscience, on l'a, mais revenons aux sources. ...

Un point de vue calme, disséquant toute spasmophilie qui ne permet de ne retrouver que la plénitude.

Tel un hibou découvrant du noir au clair la vision lumiere : Voyons donc un objet de couleur chaude qui de par sa substance et son acidité se dresse tel un élément terreux/flamboyant dans la nuit. Oui ! L'aube est proche, si chaque être humain y met du sien - et comment qu'ils en mettent du leur ! - pour aider à retrouver cette consience originelle et la pensée pure. L'amour existe, de même que la force du temps aussi.

Tout pourrait décharger de sa mauvaise conscience et sa pensée altérée.

Une révolution ? Pourquoi pas !

Revenons donc aux sources et voyons la vie s'avancer en notre direction.

  


Courant:  Aucun

Thême:  Aucun

Planête:  Aucune

le Samedi 25 Avril 2015 à 15:54

0 commentaire(s)

Auteur:  ...


Existence d'une pensée originelle ou simple déraison anachronique ? (Part IV)


Y aurait-il autre chose sur quoi agir ? Autre chose à faire ? Que de planter subitement un couteau dans la plaie de l'être aimé ou dans la peau d'un scarabé skyzophrène ?

Revenons donc aux choses simples. Aux choses dites fructifiants et bonnes de sources. Peut-être que l'arrivée de l'être aimé ne serait pas donc dù au hasard.. Une sorte de volonté externe qui émane du type même du mot "connection". Es-ce une abatardie moderne de la société que de ne pas vouloir que l'on croit au naturel, dirions-nous plutôt un naturel "surnaturel". Entre les croyances personnelles (expliqué dans le livre Choisir la Joie de Sayana Roman), l'auto-suggestion, l'univers et ce qu'on pourrait appeler le-cul-entre-deux-chaises (le dernier homme de Nietzche et le surhomme de Gilles Deleuze), c'est un sacré merdier. Où se retrouver à l'intérieur de tout ceci ? (Artaud, dans son oeuvre Pour en finir avec le jugement de Dieu disait :

«  Deux voies s'offraient à lui : celle de l'infinie dehors ; celle de l'infime dedans. ».

L''homme ne pourrait que se perdre à force de se projeter trop loin dans des réflexions auxquelles il abouti par parcimonie alors que les instants de gloire sont éphémères... Et que penser de son égoïsme ??

Peut-être qu'il est temps de faire confiance au temps. Dans cette société qui souhaite que les choses se fasse vite et tournent à 100.000 à l'heure, il est temps de dire PAUSE: STOP! :  "J'ai le temps d'accomplir des choses, de retrouver la pensée originelle et de devenir exceptionnel - même si, je le suis déjà, comme beaucoup d'être humains -.

Accepter ma condition et le temps présent pour commencer. Les choses et événements se font petit à petit. Que devrait-on se dire, sinon ?


Idéologie:  Humaniste

Thême:  Aucun

Planête:  Uranus

le Samedi 25 Avril 2015 à 17:27

0 commentaire(s)

Auteur:  ...


 











 


Besançon 25 c'est aussi d'autres terminaisons de domaines,et des sous-domaines afin de simplifier l'utilisation du média Internet:
  • Une page réservée aux petites-annonces des artistes et artisans sur le .com
  • Un agenda réservé aux évènements des associations et groupes musicaux sur le .net
  • Une page de publicités réservée aux annonceurs, commerces et mécènes sur le .biz
  • Une page informative sur le porte-feuille des marques Unilever
  • Une page informative sur le porte-feuille des marques Nestlé

Besançon 25 est un site édité par Info[ARTS]Media.

Le serveur est hébergé dans un centre de données 1and1 .

Les "Cookies informatiques" sont utilisés sur cette plate-forme afin que chaque poste-logiciel ait la possibilité de choisir sa propre interface .
Vous avez la possibilité de paramètrer leurs utilisations-serveur dans le cadre de cette application

Ce site respecte les droits des Internautes régis par les articles de la loi Informatique et Libertées accessible sur le site de la CNIL




Invité.e.s en Lecture:
   6 visiteur.se.s