De nombreux Cookies sont nécessaires au bon fonctionnement de la plate-forme. Leur dépots sur votre ordinateur par le biais de votre navigateur/butineur Internet est obligatoire hors zone Française.

 
 





#Monnaies, money and cash

Le Bitcoin : vers une monnaie verte ?

Le Bitcoin, la plus célèbre des cryptomonnaies, est souvent critiqué pour sa consommation d'énergie élevée. En effet, l'exploitation minière du Bitcoin nécessite une puissance de calcul considérable, ce qui entraîne une consommation électrique importante. Selon un rapport récent, en 2021, la consommation d'électricité totale du réseau Bitcoin a dépassé les 134 térawattheures (TWh), ce qui est comparable à la quantité d'énergie électrique consommée par un pays comme l'Argentine. Dans cet article, nous examinerons en détail cette consommation d'énergie et ses implications.



L'ampleur de la consommation d'énergie du Bitcoin:

La consommation d'énergie du Bitcoin est principalement due au processus d'extraction minière. Les mineurs de Bitcoin utilisent des ordinateurs spécialisés, appelés mineurs, pour résoudre des problèmes mathématiques complexes et valider les transactions sur le réseau. Cela nécessite une quantité considérable de puissance de calcul, qui se traduit par une consommation électrique élevée.

Selon le rapport, la consommation d'électricité annuelle du réseau Bitcoin a atteint plus de 134 TWh en 2021. Pour mettre cela en perspective, cela équivaut à la consommation électrique annuelle d'environ 12,7 millions de foyers aux États-Unis. De plus, cela représente approximativement 0,6% de la consommation mondiale d'électricité totale. Ces chiffres soulignent clairement l'énorme empreinte énergétique du Bitcoin.



Comparaison avec la consommation d'électricité de l'Argentine:

L'une des comparaisons les plus frappantes est la consommation d'énergie du Bitcoin par rapport à celle de l'Argentine. Selon les statistiques, la consommation d'électricité annuelle de l'Argentine en 2021 s'élevait à environ 125 TWh. Cela signifie que la consommation d'énergie du réseau Bitcoin dépasse celle d'un pays entier.

Cette comparaison soulève des préoccupations quant à l'impact environnemental du Bitcoin. L'Argentine est un pays avec une population de plus de 45 millions d'habitants, et le Bitcoin consomme plus d'électricité que cette population entière. Cela met en évidence la nécessité de repenser la manière dont le Bitcoin est exploité et la nécessité de développer des méthodes plus durables pour soutenir son réseau.



Implications environnementales et durabilité:

La consommation d'énergie élevée du Bitcoin a des répercussions significatives sur l'environnement. La majeure partie de l'électricité utilisée pour l'extraction minière provient de sources non renouvelables, telles que le charbon et le gaz naturel. Cela contribue aux émissions de gaz à effet de serre et alimente le changement climatique.

Cependant, il convient de noter que des efforts sont en cours pour rendre l'extraction minière du Bitcoin plus durable. Certains mineurs se tournent vers des sources d'énergie renouvelable, comme l'énergie solaire et éolienne, pour alimenter leurs opérations.
Examinons maintenant les alternatives écologiquement responsables au bitcoin actuel : en effet, certaines de ces alternatives tentent de réduire l'empreinte énergétique associée à la cryptomonnaie.



Ethereum 2.0 :
L'une des principales alternatives au Bitcoin est Ethereum, qui est en train de passer d'un mécanisme de preuve de travail (Proof of Work) à un mécanisme de preuve d'enjeu (Proof of Stake). Cette transition vers Ethereum 2.0 vise à réduire considérablement la consommation d'énergie du réseau Ethereum en remplaçant les mineurs par des validateurs qui confirment les transactions en fonction de la quantité d'Ethereum qu'ils possèdent et bloquent.

Stellar :
Stellar est une plateforme de paiement décentralisée qui se concentre sur les transactions rapides et peu coûteuses. Elle utilise un mécanisme de consensus appelé Stellar Consensus Protocol (SCP), qui est conçu pour être économe en énergie et éviter les gaspillages inutiles. Stellar met également l'accent sur l'inclusion financière en permettant des transferts de fonds transfrontaliers rapides et abordables.

IOTA :
IOTA est une cryptomonnaie qui se distingue par son approche sans blockchain, utilisant plutôt une technologie appelée Tangle. Le Tangle permet des transactions sans frais et évite la consommation énergétique élevée associée aux chaînes de blocs traditionnelles. De plus, IOTA se concentre sur l'internet des objets (IoT) et cherche à créer une infrastructure sécurisée et économe en énergie pour les transactions entre les appareils connectés.



Cardano :
Cardano est une autre blockchain qui utilise le mécanisme de preuve d'enjeu. Elle se distingue par son approche scientifique et son engagement en faveur de la durabilité environnementale. Cardano s'efforce de minimiser sa consommation d'énergie en utilisant des mécanismes de consensus économes en énergie et en encourageant l'utilisation de sources d'énergie renouvelable pour alimenter son réseau.



En conclusion, la consommation d'énergie élevée du Bitcoin est un sujet de préoccupation majeur. Avec plus de 134 TWh consommés en 2021, le réseau Bitcoin nécessite une quantité massive d'électricité, comparable à celle d'un pays comme l'Argentine. Cela souligne l'urgence de trouver des solutions plus durables pour l'exploitation minière du Bitcoin, en utilisant des sources d'énergie renouvelable et en adoptant des mécanismes de consensus moins énergivores. En travaillant ensemble, l'industrie de la cryptomonnaie peut s'efforcer de réduire son empreinte énergétique et de contribuer à un avenir plus durable.

En savoir plus :

-> https://www.developpez.com/actu/329907/Le-bitcoin-a-consomme-plus-de-134-TWh-en-2021-ce-qui-est-comparable-a-l-energie-electrique-consommee-par-un-pays-comme-l-Argentine
-> https://digiconomist.net/bitcoin-energy-consumption

Dernière édition le Vendredi 02 Juin 2023 à 05:39

Mis en ligne le Vendredi 02 Juin 2023 à 07:39

Auteur:  L'Hôm Patatas;




Le code AlloPass une fois contracté est valable une semaine courante, ceci afin que vous puissiez choisir la version graphique du PDF qui vous convient.

Cordialement, le développeur des Besancon25.tld :)

 











 


Besançon 25 c'est aussi d'autres terminaisons de domaines,et des sous-domaines afin de simplifier l'utilisation du média Internet:


  • Une page réservée aux petites-annonces des artistes et artisans sur le .com
  • Un agenda réservé aux évènements des associations et groupes musicaux sur le .net
  • Une page de publicités réservée aux annonceurs, commerces et mécènes sur le .biz
  • Une page informative sur le porte-feuille des marques Unilever
  • Une page informative sur le porte-feuille des marques Nestlé

Besançon 25 est propulsé par OJACEcity.

Le serveur est hébergé dans un centre de données 1and1 .

Les "Cookies informatiques" sont utilisés sur cette plate-forme afin que chaque poste-logiciel ait la possibilité de choisir sa propre interface .
Vous avez la possibilité de paramètrer leurs utilisations-serveur dans le cadre de cette application, cette configuration est partiellement valable sur les autres TLDs de la plate-forme.

Ce site respecte les droits des Internautes régis par les articles de la loi Informatique et Libertées accessible sur le site de la CNIL

Vous pouvez consulter les Conditions Générales en cours d'écriture de la plate-forme à partir de ces liens-hypertextes : CGU CtoC, CGU RGPD

La plate-forme Besançon25 n’est actuellement pas en conformité avec le référentiel général d’amélioration de l’accessibilité (RGAA).




Invité.e.s en Lecture:
   81 visiteur.se.s