Les Cookies sont nécessaires au bon fonctionnement de la plate-forme, Acceptez-vous leur dépots sur votre ordinateur par le biais de votre navigateur/butineur Internet ?

 
 


Créer une compagnie : comment faire ?


Vous avez toujours aimé le monde du spectacle ? Votre rêve est de fouler les planches d'une salle de danse ou de monter votre pièce de théâtre ? Vous souhaitez vous lancer mais ne savez pas par quoi commencer ?
Suivez nos méthodes pour enfin franchir le cap et créer votre propre compagnie artistique.

Qu'est-ce qu'une compagnie ?

En terme artistique, une compagnie constitue un collectif d'amateurs ou de professionnels du spectacle ayant en commun un ou plusieurs projet(s) artistique(s). Il s'agit le plus communément de compagnies de théâtre, de danse ou de cirque. Une compagnie artistique rassemble donc des personnes ayant choisi de se réunir sous un nom et un statut communs afin de créer ensemble spectacles et représentations.

Le terme "compagnie" n'est pas une notion juridique en soi. Pour qu'une compagnie existe aux yeux de la loi, elle doit se réunir sous un seul et même statut. Cela peut prendre différentes formes juridiques, telles qu'une association ou une entreprise.

Une compagnie artistique peut être constituée en tant qu'association à but non lucratif. Dans ce cas, son objectif principal est de promouvoir les arts et la culture, sans chercher à réaliser des bénéfices financiers. Les membres de la compagnie peuvent être des artistes amateurs ou professionnels, qui s'investissent dans la création et la production de spectacles.

D'autre part, une compagnie artistique peut également être constituée en tant qu'entreprise. Dans ce cas, elle opère dans le domaine du spectacle en tant qu'entité commerciale. Son objectif est alors de produire des spectacles et de réaliser des bénéfices financiers à partir de la vente de billets, de contrats de représentation ou d'autres sources de revenus liées à ses activités artistiques.

Quelle que soit sa forme juridique, une compagnie artistique fonctionne généralement de manière collaborative. Les membres travaillent ensemble pour développer des idées artistiques, créer des œuvres originales, répéter et monter des spectacles, et les présenter devant un public. Ils peuvent être impliqués dans divers aspects de la production, tels que l'écriture des scénarios, la conception des décors, la chorégraphie, la mise en scène, le jeu d'acteur, la composition musicale, la promotion et la gestion des spectacles.

En résumé, une compagnie artistique est un regroupement de personnes partageant une vision artistique commune et travaillant ensemble pour créer des spectacles et des représentations. Qu'elle soit constituée en tant qu'association ou entreprise, sa principale motivation est d'exprimer la créativité et de partager des expériences artistiques avec un public.



Le choix de la structure : avantages et inconvénients.

Cette fois, vous êtes décidé. A vous l'aventure des planches et le grand saut vers la création d'une compagnie artistique.

Pour ce faire, il va vous falloir choisir votre statut juridique. Entreprise, société, association ? A l'heure actuelle, la majorité des compagnies opte pour le statut associatif car il s'agit d'une structure assez peu contraignante. Vous pouvez toutefois vous tourner vers le statut d'entreprise (individuelle ou en société), selon vos attentes.



Petit zoom sur les spécificités de chaque :

- L'association a pour avantage d'être facile et gratuite à créer. Les contraintes sont légères : noms, adresse et objet social sont quasiment les seules obligations lors de la création – à vous ensuite d'ajouter les règles qui vous semblent essentielles au bon fonctionnement de votre compagnie. Il faut toutefois garder à l'esprit qu'une association est à but non lucratif : si votre compagnie engendre des bénéfices, ils devront rester dans l'association car les comptes doivent être à l'équilibre. Une fois les salaires, si salarié(s) il y a, versés et les charges payées, les bénéfices restant ne pourront être répartis entre les membres et devront obligatoirement être réinvestis au sein de l'association.

- L'entreprise, qu'elle soit individuelle (EIRL, EURL) ou sous forme de société (SARL, SCOP), impose l'apport d'un capital de départ. Sa création n'est donc pas gratuite et sa structure impose des obligations fiscales plus lourdes et complexes que celles d'une association. Une entreprise est soumise à l'impôt, et ses comptes doivent être déposés chaque année – ce qui engendre presque naturellement la nécessité de travailler avec un.e comptable. L'avantage, d'un point de vue financier, demeure dans la possibilité de récupérer les bénéfices créés par la compagnie.

Vous l'aurez compris, s'il s'agit de votre première compagnie et si vous n'avez pas prévu d'en tirer des bénéfices financiers, le choix de l'association reste le plus approprié.



Quand et pourquoi prendre une licence d'entrepreneur de spectacle ?

Dès lors que se crée une compagnie artistique se pose la question de ses obligations légales.

Une fois votre statut défini, il vous faudra en effet savoir si la licence d'entrepreneur du spectacle est nécessaire par rapport à vos projets.

Que vous ayez choisi d'exercer sous le statut d'association Loi 1901 ou sous celui d'entreprise, les règles sont identiques. Ainsi, la licence d'entrepreneur du spectacle se divise en trois catégories et est obligatoire dans les cas suivants :

- vous prévoyez d'exploiter un lieu de spectacle (salle de théâtre, de danse...) - catégorie 1.
- vous comptez produire des spectacles – catégorie 2.
- vous souhaitez diffuser des spectacles – catégorie 3.

Si vous faites partie de l'une de ces trois catégories ou que vous avez prévu de monter 6 spectacles et plus dans l'année, la licence d'entrepreneur de spectacle est obligatoire (qu'il s'agisse ou non de votre activité principale).

La démarche pour obtenir la licence est gratuite et se fait sur le site du ministère de la culture, via la DRAC (Direction Régionale des Affaires Culturelles) de votre région.

A l'heure actuelle, seules les compagnies amateures – ne rémunérant aucun artiste – et ne montant pas sur scène plus de 6 fois par an échappent à l'obligation de licence.



Comment se financer ?

Maintenant que votre troupe commence à prendre forme, une question se pose, et non des moindres : où trouver les fonds nécessaires à la création d'un premier spectacle ?

Savoir s'entourer
Comme souvent dans le milieu artistique, le réseau est essentiel. Plus vous connaissez de professionnels, moins votre chemin sera semé d'embûches.N'hésitez donc pas à parler de votre projet, à faire jouer le bouche-à-oreille et à développer autant que possible vos relations dans le milieu.
En ce sens, créer une cagnotte peut également s'avérer intéressant. Mobilisez votre famille, vos amis, les amis de vos amis... Au-delà du coup de pouce financier, c'est un bon moyen de faire connaître son projet.

Connaître les aides
L'Etat, les régions, les départements et les collectivités locales peuvent être sources d'aides financières. Au travers des subventions, des crédits d'impôts ou des aides à la création, il existe de nombreux leviers de financement à aller chercher – tout en s'assurant qu'ils peuvent se cumuler.

N'hésitez pas à vous rapprocher de la DRAC de votre région ou des OGC (Organismes de Gestion Collective) pour savoir à quels types d'aides vous pouvez prétendre.



Gérer sa troupe : quelles sont les meilleures pratiques ?

Maintenant que votre compagnie artistique existe, que son statut est défini et que vous avez trouvé les financements nécessaires, il reste l'étape la plus difficile et la plus captivante : faire vivre et progresser votre troupe.

En effet, une compagnie artistique est avant tout un groupe de personnes qui évoluent et travaillent ensemble, et il est donc essentiel de trouver un équilibre pour collaborer de manière sereine et efficace.

Gérer une troupe, c'est un peu comme coacher une équipe sportive ou diriger un groupe de travail. Il est important dès le départ d'avoir un objectif clair et une organisation bien définie. Établissez un calendrier précis, qui prévoit des moments de repos et de convivialité en plus des périodes consacrées aux répétitions. Cela permettra à chacun de recharger ses batteries et de renforcer les liens au sein de l'équipe.

La communication et la bienveillance sont les maîtres mots lorsqu'il s'agit de gérer une équipe. Il est essentiel de parler ouvertement de ce qui fonctionne bien, mais aussi des problèmes ou des difficultés rencontrés. Cette ouverture permet d'apaiser les tensions et de rappeler à chaque membre de l'équipe qu'il ou elle est important(e) au sein du groupe. Encouragez un climat de confiance où chacun se sent libre de s'exprimer et de contribuer à l'évolution de la compagnie.

Rappelez-vous constamment que vous êtes tous là pour la même raison : vivre votre passion du spectacle. Cela doit être au cœur de chaque décision et de chaque action que vous entreprenez. Cultivez cet esprit de passion et d'engagement au sein de votre troupe. Organisez des discussions, des ateliers ou des moments d'échange où vous pouvez partager vos idées, vos inspirations et vos objectifs. Encouragez la créativité individuelle et collective, tout en veillant à maintenir une cohésion d'ensemble.

Enfin, n'oubliez pas de prendre du recul et de célébrer les réussites de votre compagnie. Que ce soit lors d'une première représentation, d'une critique positive ou d'une récompense, prenez le temps de savourer ces moments. Cela renforcera la motivation et l'enthousiasme au sein de votre troupe.

En somme, faire vivre et avancer une troupe artistique demande de l'organisation, de la communication, de la bienveillance et un engagement passionné. En mettant en place une gestion efficace et en cultivant un esprit d'équipe solide, vous permettrez à votre compagnie de s'épanouir et de réaliser pleinement sa mission artistique.



N'hésitez donc pas à parler de votre projet, à faire jouer le bouche-à-oreille et à développer autant que possible vos relations dans le milieu.



En conclusion, créer sa propre compagnie artistique peut être une aventure passionnante pour ceux qui sont passionnés par le monde du spectacle. Qu'il s'agisse de théâtre, de danse ou de cirque, une compagnie artistique est un regroupement de personnes partageant une vision artistique commune et travaillant ensemble pour créer des spectacles et des représentations. Le choix de la structure juridique, qu'il s'agisse d'une association à but non lucratif ou d'une entreprise commerciale, dépend des objectifs financiers et des attentes de chaque compagnie. La licence d'entrepreneur du spectacle peut être nécessaire selon les projets et les activités prévues. Pour financer la création de la compagnie, il est important de s'appuyer sur le réseau professionnel, de rechercher des aides financières auprès des organismes publics et de mobiliser le soutien de la famille et des amis. Une fois la compagnie créée, la gestion de l'équipe demande une communication ouverte, une bienveillance mutuelle et un engagement passionné envers la mission artistique commune. En encourageant la créativité individuelle et collective tout en maintenant une cohésion d'équipe, il est possible de faire progresser la compagnie et de célébrer les succès obtenus. Avec une gestion efficace, une organisation solide et un esprit d'équipe, la compagnie artistique peut s'épanouir et réaliser pleinement ses aspirations artistiques. Mais n'oubliez pas : vous inscrire dans un annuaire de qualité peut augmenter vos chances de toucher un large panel de personnes autour de vous, et surtout : des personnes auxquelles vous n'auriez pas pensé.

En savoir plus :

"Comment créer votre troupe de théâtre" (https://www.nrj.fr/actus/comment-creer-votre-troupe-de-theatre-31265844) - Cet article donne des conseils pratiques sur la création d'une troupe de théâtre. Il aborde les aspects tels que le recrutement des membres, le choix d'un nom, la recherche de financements, la préparation des spectacles, et les démarches administratives.

"Comment créer une compagnie de théâtre" (https://www.imparato.io/fr/blog/comment-creer-une-compagnie-de-theatre) - Ce guide propose une démarche détaillée pour créer une compagnie de théâtre. Il aborde les étapes de création, la réflexion sur le projet artistique, les démarches administratives, la recherche de financements, et la gestion de la compagnie.

"Déclaration d'activité d'entrepreneur de spectacles vivants" (https://www.artcena.fr/guide/droit-et-administration/creer-et-gerer-sa-compagnie/declaration-dactivite-dentrepreneur-de-spectacles-vivants) - Ce guide fournit des informations sur la déclaration d'activité d'entrepreneur de spectacles vivants en France. Il explique les obligations légales, les démarches administratives, et les différentes étapes à suivre pour exercer cette activité.

"Comment créer une compagnie de théâtre" (https://www.montremoicomment.com/comment-creer-une-compagnie-de-theatre.html) - Cet article détaille les différentes étapes pour créer une compagnie de théâtre. Il aborde les aspects tels que l'élaboration du projet artistique, la recherche de partenaires, la gestion financière, les démarches administratives, et donne des conseils pratiques.

"Associations du spectacle vivant : quelles sont les particularités ?" (https://www.helloasso.com/blog/associations-du-spectacle-vivant-quelles-sont-les-particularites) - Cet article explique les particularités des associations du spectacle vivant. Il aborde les spécificités juridiques et fiscales, les démarches administratives, les financements, et les bonnes pratiques pour gérer une association du spectacle vivant.

"Improving Group Dynamics" (https://asana.com/fr/resources/improving-group-dynamics) - Cette ressource fournit des conseils pour améliorer la dynamique de groupe. Elle aborde des techniques de communication, de collaboration et de gestion des conflits, qui peuvent être utiles pour une troupe de théâtre ou une compagnie.

"Bonnes pratiques managériales" (https://www.cadremploi.fr/editorial/conseils/conseils-carriere/bonnes-pratiques-manageriales) - Cet article présente des bonnes pratiques managériales. Il aborde des aspects tels que la communication, la motivation des équipes, la gestion des talents, et peut fournir des conseils utiles pour la gestion d'une troupe ou d'une compagnie de théâtre.

"6 bonnes pratiques pour gérer les groupes sportifs et culturels de votre école" (https://monclubsportif.com/blog/6-bonnes-pratiques-gerer-groupes-sportifs-et-culturels-de-votre-ecole) - Cet article propose des conseils spécifiques pour la gestion des groupes sportifs et culturels au sein d'une école. Bien que centré sur l'éducation, certains conseils peuvent être adaptés à la gestion d'une troupe de théâtre ou d'une compagnie.

"Comment financer mon spectacle vivant" (https://www.compotedeprod.com/2020/09/03/comment-financer-mon-spectacle-vivant) - Cet article aborde les différentes options de financement pour un spectacle vivant. Il donne des conseils sur la recherche de financements publics et privés, les subventions, les mécénats, et propose des pistes pour diversifier les sources de revenus.

Dernière édition le Mercredi 07 Juin 2023 à 12:51

Mis en ligne le Dimanche 05 Novembre 2023 à 20:14

Auteur:  L'Hôm Patatas;




 











 


Besançon 25 c'est aussi d'autres terminaisons de domaines,et des sous-domaines afin de simplifier l'utilisation du média Internet:
  • Une page réservée aux petites-annonces des artistes et artisans sur le .com
  • Un agenda réservé aux évènements des associations et groupes musicaux sur le .net
  • Une page de publicités réservée aux annonceurs, commerces et mécènes sur le .biz
  • Une page informative sur le porte-feuille des marques Unilever
  • Une page informative sur le porte-feuille des marques Nestlé

Besançon 25 est propulsé par OJACEcity.

Le serveur est hébergé dans un centre de données 1and1 .

Les "Cookies informatiques" sont utilisés sur cette plate-forme afin que chaque poste-logiciel ait la possibilité de choisir sa propre interface .
Vous avez la possibilité de paramètrer leurs utilisations-serveur dans le cadre de cette application

Ce site respecte les droits des Internautes régis par les articles de la loi Informatique et Libertées accessible sur le site de la CNIL




Invité.e.s en Lecture:
   97 visiteur.se.s